Institut de Mathématiques de Toulouse

Accueil > Événements Scientifiques > Séminaires & Groupes de Travail > Séminaires > Systèmes Dynamiques

Systèmes Dynamiques

publié le , mis à jour le

Organisateurs : Y. Genzmer, M. Klughertz Horaires et lieu habituels : Vendredi, 10h30. Salle 207 Bâtiment 1R2



  • Vendredi 23 janvier 2015 10:30-11:30 - Charlotte Hulek - Université de Strasbourg

    Factorisation lente rapide de développements asymptotiques combinés

    Résumé : Le but de cet exposé est de présenter un outil utile à la réduction d’équations différentielles singulièrement perturbées à point tournant. Il s’agit d’un résultat de factorisation "lente-rapide" de nouveaux développements asymptotiques combinés dits Gevrey, récemment introduits par A. Fruchard et R. Schäfke.

    Lieu : salle 207, bat 1R2


  • Du 29 au 30 janvier 2015 - Rencontre ANR LAMBDA - Pseudogroupes de difféomorphismes holomorphes

    Systèmes Dynamiques

    Résumé : Programme :
    Jeudi 29 janvier, salle J. Cavaillès 132 1er étage bât. 1R2

    • 10h00-10h45 F. LORAY “Pseudogroupes de difféomorphismes holomorphes en dimension 1, I”
    • 10h45-11h00 Pause
    • 11h00-11h45 F. LORAY “Pseudogroupes en dimension 1, II”
    • 12h00-14h00 Déjeuner à l’ ESPE
    • 14h00-14h45 B. DEROIN “Différentiable rigidity of self-similar sets on Riemann surfaces”
    • 14h45-15h30 H. REIS “Pseudogroupes de difféomorphismes holomorphes en dimension 2, I”
    • 15h30-16h00 Pause
    • 16h00-16h45 H. REIS “Pseudogroupes en dimension 2, II”
    • 16h45-17h30 F. LORAY “Pseudogroupes en dimension 1, III”

    Vendredi 30 janvier, salle F. Pellos 207 2ème étage bât. 1R2
    • 09h00-09h45 H. REIS “Pseudogroupes en dimension 2, III”
    • 09h45-10h30 H. REIS “Pseudogroupes en dimension 2, IV”
    • 10h30-11h00 Pause
    • 11h00-12h00 A. PICHON “Une singularité isolée de surface complexe, à quoi ça ressemble vraiment ?” (Séminaire commun systèmes dynamiques et géométrie complexe)
    • 12h00-13h30 Déjeuner à l’ Esplanade.
    • 13h30-14h15 J. RIBON “The solvable length of groups of local diffeomorphisms”
    • 14h15-15h00 F. LORAY “Pseudogroupes en dimension 1, IV”

    Notes de dernières minutes : Plus d’infos à la page http://www.math.univ-toulouse.fr/ jraissy/styled-2/index.html


  • Vendredi 30 janvier 2015 11:00-12:00 - Anne Pichon - Université de Mathématiques de Luminy

    Une singularité isolée de surface complexe, à quoi ça ressemble vraiment ?

    Résumé : Nous regardons un germe de surface complexe normale $(X,0) \subset (C^n,0)$ au voisinage d’un point singulier $0$. Il est bien connu que dans un voisinage de $0$, l’intersection de $X$ avec toute sphère $S$ de petit rayon centrée en $0$ est transverse, et donc que $X$ est localement topologiquement conique, i.e. homéomorphe au cone sur son link $X \cap S$.
    Cependant, des exemples récents de Fernandes et Birbrair montrent que $(X,0)$, muni de la métrique riemannienne induite par la métrique hermitienne ambiante, n’est pas nécessairement métriquement conique, c’est-à-dire bilipschitz équivalent à un cône standard sur son link.
    Je vais présenter une classification complète de la géométrie bilipschitz de $(X,0)$. Elle repose sur l’existence d’une décomposition canonique du germe de surface $(X,0)$ en une zone ``grasse" et une zone ``mince", qui présente une certaine analogie avec la décomposition ``Thick-Thin" de Margulis des espaces à courbure négative. La zone grasse est essentiellement conique, tandis que la zone mince s’écrase plus vite que linéairement par rapport à la distance à l’origine. La partie mince est vide si et seulement si la singularité est métriquement conique. La classification complète consiste en un rafinement de cette décomposition en pièces géométriques.
    Il s’agit d’un travail en commun avec Lev Birbrair et Walter Neumann : \it The thick-thin decomposition and the bilipschitz classification
    of normal surface singularities
    , Acta Math. \bf 212} (2014), 199—256.

    Lieu : salle 207, bat 1R2

    Notes de dernières minutes : séminaire commun


  • Vendredi 13 février 2015 10:30-11:30 - Marianna Ravara-Vago - université de Rennes

    Séparatrices partielles et alternative locale de Brunella .

    Résumé : On travaille sur une version locale de l’alternative de Marco Brunella : tout feuilletage de codimension 1 dans $(C^3,0)$ sans germe de surface analytique invariante possède un voisinage de l’origine où chaque feuille contient un germe de courbe analytique à l’origine. On montre cette conjecture pour une classe de feuilletages de codimension 1 qui possède une réduction de singularités spéciale. On voit que la seule obstruction pour construire un tel voisinage est la présence de ``composantes nodales’’. Le concept de ``séparatrice partielle’’ est fondamental dans la preuve ; on les utilise pour pousser les feuilles proches des composantes nodales vers les diviseurs compacts dicritiques. De cette manière on trouve la courbe analytique dans chaque feuille.

    Lieu : salle 207, bat 1R2


  • Vendredi 27 février 2015 10:30-11:30 - Loic Teyssier - Université de Strasbourg

    Déterminer le graphe séparateur des champs de vecteurs rationnels de la sphère de Riemann.

    Résumé : Je présenterai un algorithme numérico-symbolique permettant de répondre à une question de A. Douady : étant donné un champ de vecteurs polynomial de la droite complexe, est-il possible de déterminer son graphe séparateur ? La question sera abordée pour les champs de vecteurs rationnels de la sphère de Riemann (plus généralement les champs méromorphes sur une surface de Riemann compacte), en particulier en relation avec la théorie des dessins d’enfants. Je discuterai également du problème inverse.

    Lieu : salle 207, bat 1R2


  • Vendredi 13 mars 2015 10:30-11:30 - Thomas Dreyfus - IMT

    Déformations isomonodromiques pour les équations aux q-différences et confluence.

    Résumé : Nous étudions les déformations isomonodromiques pour les systèmes aux q différences Fuchsiens et étudions le comportement de la matrice de connexion de Birkhoff lorsque tend vers 1.

    Lieu : salle 207, bat 1R2


  • Vendredi 20 mars 2015 10:30-11:30 - David Morris

    The cubic connectedness locus is not locally connected.

    Résumé : The set of cubic polynomials with connected Julia set, $\mathcalC_3$ forms a highly complicated subset of a 4-dimensional space. Following the argument of Lavaurs, we show that $\mathcalC_3$ is not locally connected near certain parabolic parameter values. To this end we will also introduce some of the theory of parabolic implosion.

    Lieu : salle 207, bat 1R2


  • Vendredi 27 mars 2015 10:30-11:30 - Julien Roques - université de Grenoble

    Equations hypergéométriques et leurs q-analogues.

    Résumé : Nous présenterons d’abord quelques motivations, issues
    de la combinatoire, des systèmes dynamiques et (des aspects
    arithmétiques) de la symétrie miroir notamment, pour l’étude des
    équations hypergéométriques et de leurs q-analogues. Nous
    étudierons ensuite les groupes de Galois de ces équations. Nous
    commencerons par rappeler les résultats antérieurs de
    Beukers-Heckman, Katz et André. Si le temps le permet, nous
    aborderons également la "rigidité" des équations
    hypergéométriques et q-hypergéométriques. Aucun prérequis n’est
    nécessaire.

    Lieu : salle 207, bat 1R2


  • Vendredi 3 avril 2015 09:00-10:00 - Stéphane Druel - université de Grenoble

    Sur le fibré anticanonique d’une feuilletage régulier.

    Lieu : salle 207, bat 1R2


  • 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 13

  • Vendredi 27 septembre 2013 10:45-11:15 -

    réunion d’organisation

    Lieu : salle 207, bat 1R2


  • Vendredi 19 septembre 2014 10:30-11:00 - M. Klughertz

    réunion d’organisation

  • Vendredi 10 avril 2015 10:30-11:30 - Yohann Genzmer - IMT

    Problème de Poincaré et courbes polaires

    Lieu : salle 207, bat 1R2


  • Jeudi 18 juin 2015 09:00-10:00 - Ameni Gargouri - Université de Sfax, Tunisie

    La théorie de perturbation de l’oscillateur de Duffing.

    Lieu : salle Cavailles (132) , bat 1R2


  • Vendredi 19 juin 2015 10:30-11:30 - Damien Bouloc - IMT

    Fibres singulières d’un système de pliage de polygones 3D

    Résumé : Dans cet exposé, on s’intéresse à un système introduit par Kapovich et Millson sur l’ensemble des configurations de polygones 3D dont les longueurs des côtés sont fixées. Géométriquement, il s’interprète comme le pliage des polygones le long de certaines diagonales. Pour des longueurs de côtés génériques, l’ensemble des configurations de polygones est une variété, que l’on peut munir d’une structure symplectique, et on se retrouve dans le cadre classique d’un système Hamiltonien intégrable. Ce système admet alors une propriété remarquable : ses fibres singulières sont des sous-variétés homogènes isotropes. On évoquera aussi le cas de longueurs non-génériques où, en se plaçant dans le cadre des orbispaces symplectiques, on peut donner une formulation équivalente de ce résultat.

    Lieu : salle 207, bat 1R2


  • Vendredi 25 septembre 2015 09:30-10:00 -

    Réunion d’organisation

    Lieu : salle 207, bat 1R2


  • Vendredi 23 septembre 2016 10:30-11:30 -

    Reunion d’organisation

    Lieu : salle 207, bat 1R2


  • Vendredi 4 octobre 2013 10:00-11:00 - Truong Hong Minh - IMT

    Formes normales de singularités de feuilletages et invariants de glissement

    Notes de dernières minutes : soutenance de thése


iCal