Institut de Mathématiques de Toulouse

Les événements de la journée


7 événements


  • Séminaire de Probabilités

    Mardi 19 mars 09:45-10:45 - Manon Baudel - CERMICS

    Chaînes de Markov métastables : propriétés du processus trace

    Résumé : Les chaînes de Markov métastables sont caractérisées par la présence d’au moins deux échelles de temps. Sur des échelles de temps courtes, le processus reste piégé dans une région de l’espace appelée ensemble métastable. Sur des échelles de temps plus grandes, le processus effectue des transitions entre différents ensembles métastables.
    Le processus trace est un processus dont l’horloge n’est incrémenté que lorsqu’il visite certaines régions.
    Pour étudier le comportement des chaînes de Markov métastables, notamment des chaînes non réversibles, le processus trace est un outil remarquable. Nous montrerons en particulier comment obtenir les propriétés spectrales des chaînes de Markov métastables.
    Travail réalisé avec Nils Berglund (Institut Denis Poisson, Université d’Orléans).

    [En savoir plus]


  • Séminaire Modélisation, Analyse et Calcul

    Mardi 19 mars 11:00-12:00 - Guillaume Olive

    Minimal control time for one-dimensional first-order hyperbolic systems

    Résumé : The goal of this talk is to present some recent results concerning the exact controllability of one-dimensional first-order linear hyperbolic systems when all the controls are acting on the same side of the boundary. We show that the minimal time needed to control the system is given by an explicit and easy-to-compute formula with respect to all the coupling parameters of the system.
    The proof relies on the introduction of a canonical UL-decomposition and the compactness-uniqueness method.
    This is based on a joint work with Long Hu.

    Lieu : Amphi Schwartz

    [En savoir plus]


  • Séminaire de Statistique

    Mardi 19 mars 11:15-12:15 - Bruno Pelletier - Université Rennes II

    Estimation dans un modèle de graphe aléatoire à espace latent

    Résumé : Nous considérons le problème de l’estimation des positions latentes d’un graphe aléatoire à espace latent à partir de la matrice d’adjacence du graphe. Nous étudions une approche consistant à utiliser les distances dans le graphe afin d’estimer les distances entre paires de positions latentes pour retrouver, dans un second temps, les positions latentes par positionnement multidimensionnel. Nous présentons des bornes d’erreur sur l’estimation des distances entre paires de positions sous différentes hypothèses sur la fonction de lien. Nous présentons ensuite des bornes de robustesse relatives au positionnement multidimensionnel et certaines de ses variantes.

    Lieu : bât 1R3, salle de conférence du premier étage (MIP)

    [En savoir plus]


  • Séminaire de Géométrie et Topologie

    Mardi 19 mars 11:15-12:15 - Fathi Ben Aribi

    La conjecture du volume de la TQFT de Teichmüller pour les nœuds twist

    Résumé : (travail en collaboration avec Eiichi Piguet-Nakazawa)
    En 2014, Andersen et Kashaev ont défini une TQFT de dimension infinie à partir de la théorie de Teichmüller quantique. Cette TQFT de Teichmüller est un invariant des 3-variétés triangulées comme les complémentaires de nœuds.
    La conjecture du volume associée assure que la TQFT de Teichmüller d’un complémentaire de nœud hyperbolique contient le volume du nœud comme coefficient asymptotique, et Andersen-Kashaev l’ont prouvée pour les deux premiers nœuds hyperboliques.
    Dans cet exposé je présenterai la construction de la TQFT de Teichmüller et notre technique d’approche de la conjecture pour la famille infinie des nœuds twists. En particulier, nous avons prouvé la conjecture pour de nouveaux exemples de nœuds, jusqu’à 14 croisements.
    Aucune notion de topologie quantique n’est pré-requise.

    [En savoir plus]


  • Homotopie en Géométrie Algébrique

    Mardi 19 mars 14:00-15:00 - Guy Casale - Irmar

    Théorème d’Ax-Lindemann-Weierstrass pour les groupes fuchsiens

    Résumé : (Travail avec James Freitag et Joel Nagloo.) Nous montrons un théorème d’Ax Lindemann Weierstrass pour les uniformisantes de groupes fuchsiens de genre zéro : les relations différentielles entre de telles fonctions sont données par des correspondances modulaires. Notre preuve consiste à utiliser la machinerie de la théorie des modèles des corps différentiellement clôs pour réduire le problème à un problème de théorie de Galois différentielle. Ce résultat généralise un théorème de Pila-Tsimerman sur la fonction j.

    [En savoir plus]


  • Séminaire industriel

    Mardi 19 mars 14:00-15:00 - Philippe Verdun, Florence Dalla-Riva - Groupe ADF

    Séminaire industriel

    Résumé : Durant sa présentation, P. Verdun abordera 3 thématiques issues des projets innovation de groupe :

    • Robotique collaborative ou mobile : Méthodes et outil logiciel de prédiction, relocalisation et correction de la position de l’effecteur ;
    • Reverse Engineering : Méthodes et outils numériques de reconnaissance de profils ou formes paramétrées à partir d’un nuage de points (scan 3D) ;
    • Contrôleur de défaillance de système : Construction du modèle de surveillance pour le suivi temporel d’une mesure vibratoire incluant détermination des marges (risque de latence de faute) et détection de seuils d’alarme (risque de fausses alarmes).

    Lieu : Amphi Schwartz, bât.1R3

    [En savoir plus]


  • Homotopie en Géométrie Algébrique

    Mardi 19 mars 15:30-16:30 - J. Tapia - IMT

    Groupes formels V

    [En savoir plus]