Institut de Mathématiques de Toulouse

Les événements de la journée


5 événements


  • Cohomologie équivariante

    Jeudi 29 mars 09:30-10:30 - Reda Chhaibi

    Preuves de localisation pour les intégrales orbitales

    [En savoir plus]


  • Séminaire doctorants Picard

    Jeudi 29 mars 10:30-11:30 - Maria Gioia Cifani - Université de Pavie

    What is… monodromy of projections ?

    [En savoir plus]


  • Séminaire Mathématiques pour la biologie

    Jeudi 29 mars 13:30-14:30 - Rémi Servien - INRA - Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse

    Identification et quantification de métabolites dans un spectre RMN

    Résumé : Nous nous intéressons ici à un problème rencontré en métabolomique. Ce domaine vise à caractériser la composition d’un mélange complexe par ses métabolites i.e. ses petites molécules. Les spectromètres RMN fournissent un spectre de mélange complexe qui est la superposition des spectres des métabolites purs. Chaque métabolite possède un spectre caractéristique, sa signature, qui le rend identifiable. Cependant, la reconnaissance automatique des métabolites dans un mélange complexe est rendu délicate par des problèmes comme la déformation du spectre (translation, dilatation …) ou la superposition des pics. Nous proposons ici une méthode permettant d’identifier et de quantifier rapidement les métabolites dans un spectre complexe tout en contrôlant les fausses détections. Cette procédure, testée sur différents mélanges, s’avère performante et rapide.

    Lieu : salle MIP, 1er étage bat 1R3

    [En savoir plus]


  • Séminaire exceptionnel

    Jeudi 29 mars 13:30-14:30 - Jiamin Zhu - IMT-INSA

    Applications de contrôle optimal et de modélisation en aérospatiale et en écologie

    Résumé : Dans cet exposé, deux applications de contrôle optimal et de modélisation seront présentées.
    Dans un premier temps, je vais vous présenter une application en aérospatiale, qui consiste à résoudre un problème de temps minimal de guidage et de contrôle d’un lanceur. Je vais d’abord vous expliquer, par une analyse géométrique, la difficulté principale de résoudre numériquement ce problème classique en industrie aérospatiale. Ce problème hautement non-linéaire est en fait, en un sens, mal posé : pour certaines données initiales et finales, il apparaît un phénomène de forte oscillation dans la stratégie optimale, connu sous le nom de phénomène de Fuller, ou chattering. Ensuite, je vais vous présenter comment développer une approche numérique efficace, qui est une méthode indirecte combinée à une méthode de continuation, en profitant de l’analyse géométrique précédente et de la modélisation physique.
    Dans un deuxième temps, je vous présenterai une application en écologie. Il s’agit de contrôler le phénomène d’invasion dans un modèle écologique décrit par une équation aux dérivées partielles (EDP) de réaction-diffusion avec un effet Allee. En particulier, je vais également vous présenter un modèle stochastique de particules en interaction qui convergent vers l’EDP étudiée, et vérifier numériquement si le contrôle obtenu sur l’EDP est pertinent sur ce modèle stochastique.

    Lieu : GMM13 - Insa

    [En savoir plus]


  • GT Corrélations et concentration

    Jeudi 29 mars 13:30-15:00 - M. Fathi

    CLT pour les convexes et corrélation négative d’après Meckes et Meckes

    [En savoir plus]