Institut de Mathématiques de Toulouse

Les événements de la journée


3 événements


  • Séminaire de Probabilités

    Mardi 6 février 09:45-10:45 - Adrien Saumard - ENSAI

    Une identité de covariance en dimension un, avec applications à diverses inégalités fonctionnelles et de concentration.

    Résumé : Depuis les travaux de Bobkov, Houdré et autres, les identités de covariance sont connues comme étant des outils puissants permettant d’obtenir des résultats en concentration de la mesure. Nous utilisons ici une identité de covariance en dimension un pour étendre une inégalité fonctionnelle, dite propriété de monotonie, due à Efron. Ensuite nous étudions les liens entre l’identité de covariance et le problème isopérimétrique. Nous obtenons ainsi une version Lp de l’inégalité de Cheeger pour la plus petite valeur propre du Laplacien. Enfin, nous montrons que l’identité de covariance est essentiellement une écriture élégante de la formule de covariance de Stein et en déduisons de nouvelles inégalités de concentration selon le comportement du noyau de Stein.

    Lieu : Amphi Schwartz

    [En savoir plus]


  • Séminaire MIP

    Mardi 6 février 11:00-12:00 - Hoai-Minh Nguyen - Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne

    On Hardy’s and Caffarelli, Kohn, Nirenberg’s inequalites

    Résumé : n this talk, I present (the full range of) Hardy’s and Caffarelli, Kohn, Nirenberg’s inequalites for fractional Sobolev spaces.
    I also mention their improvements in the classical setting where the information of the gradient is replaced by the one of some
    non-local, non-convex functionals used in the approximations of BV and Sobolev norms. Interestingly, the proofs of these results
    are quite simple and mainly based on the Poincare and Sobolev inequalities for an annulus. Assuming these inequalities,
    no integration by parts is required in the proofs. This is joint work with Marco Squassina.

    Lieu : Salle MIP

    [En savoir plus]


  • Séminaire de Géométrie et Topologie

    Mardi 6 février 11:00-12:00 - Louis Merlin

    Variétés convexes-cocompactes en rang supérieur et leurs déformations.

    Résumé : L’exposé se déroule en deux parties. Dans un premier temps, je présenterai une définition possible de variétés convexes-cocompactes modelées sur des espaces symétriques de rang supérieur, en suivant la proposition de Kapovich, Leeb et Porti. Puis je montrerai un théorème qui constitue la première approche pour étudier leur espace de déformations.

    Lieu : Salle Pellos (1R2, 205)

    [En savoir plus]