Institut de Mathématiques de Toulouse

Les événements de la journée


8 événements


  • Séminaire de Probabilités

    Mardi 2 mai 09:45-10:45 - Sébastien Martineau - Weizmann Institute

    Localité des paramètres critiques en mécanique statistique

    Résumé : En mécanique statistique, un milieu est souvent modélisé par un graphe, tandis que les phénomènes de transition de phase sont encodés par des nombres réels, les paramètres critiques. Comment ces paramètres critiques dépendent-ils du graphe considéré ? On verra que sous certaines hypothèses, un découplage intéressant s’effectue : pour déterminer approximativement la valeur du paramètre critique, il s’agit tout d’abord de consulter la géométrie "à grande échelle" du milieu, qui nous permet de déterminer si le paramètre critique est "trivial" ou non puis, s’il ne l’est pas, il suffit de regarder la structure "locale" du graphe (une boule de grand rayon). Ce découplage global/local est d’autant plus remarquable qu’on ne peut se dispenser d’aucune de ces deux étapes. Je présenterai un tel théorème de structure obtenu avec Vincent Tassion dans le cadre de la "percolation sur les graphes de Cayley de groupes abéliens". Si le temps le permet, j’expliquerai également en quoi un tel théorème de découplage peut constituer un outil efficace pour attaquer d’autres questions (cela sera illustré dans le cadre de la "constante de connectivité").

    Lieu : Amphithéâtre Schwartz

    [En savoir plus]


  • Séminaire MIP

    Mardi 2 mai 11:00-12:00 - David Lannes - Institut de Mathématiques de Bordeaux

    Le problème du rivage pour les équations de St-Venant et de Green-Naghdi

    Résumé : Les équations de St-Venant et de Green-Naghdi sont parmi les plus utilisées pour décrire des écoulements côtiers. Leur comportement au rivage (défini comme l’endroit où la ligne d’eau s’annule) est donc important.
    Pour les équations de St-Venant, ce problème est très lié au problème du vide dans les équations d’Euler des gaz compressibles récemment résolu par Jang-Masmoudi et Coutand-Shkoller. Pour Green-Naghdi la situation est plus complexe à cause de la présence de termes dispersifs linéaires et nonlinéaires qui dégénèrent au rivage, et en raison de terme de topographies qui deviennent très singuliers quand la profondeur s’annule. Nous montrerons dans cet exposé que ce problème est bien posé. Il s’agit d’un travail en collaboration avec Guy Métivier.

    Lieu : Salle MIP

    [En savoir plus]


  • Séminaire de Géométrie et Topologie

    Mardi 2 mai 11:00-12:00 - Stéphane Gaussent

    Algèbres d’Iwahori-Hecke affines associées aux groupes de Kac-Moody

    Résumé : Dans cet exposé, je rappellerai les définitions des algèbres
    d’Iwahori-Hecke dans le cas où le groupe dont on part est un groupe
    réductif sur un corps local. Ces algèbres sont des outils essentiels
    dans les représentations de ce genre de groupes. Puis, j’introduirai
    les généralisations de ces groupes que sont les groupes de Kac-Moody.
    Ensuite, je présenterai la masure, l’objet géométrico-combinatoire qui
    permet de définir les algèbres d’Iwahori-Hecke affines associées aux
    groupes de Kac-Moody sur les corps locaux. Il s’agit de travaux en
    commun avec Nicole Bardy-Panse et Guy Rousseau.

    [En savoir plus]


  • Séminaire de Statistique

    Mardi 2 mai 11:00-12:00 - Sebastien Gerchinovitz - IMT

    Le lemme de Fano pour des variables aléatoires

    Résumé : Le lemme de Fano est un outil clé pour déterminer des bornes inférieures sur le risque minimax, et ainsi quantifier la difficulté intrinsèque du problème statistique sous-jacent. Dans cet exposé, nous présenterons une preuve simple du (d’un) lemme de Fano, dans le cas d’un nombre fini d’hypothèses. Nous expliquerons ensuite comme notre méthode permet d’obtenir différentes généralisations de ce résultat, notamment à un nombre continûment infini d’hypothèses et à une famille de variables aléatoires arbitraires dans [0,1]. Nous traiterons enfin un exemple d’application pour illustrer l’intérêt du lemme de Fano généralisé obtenu. Ce travail, en collaboration avec Pierre Ménard et Gilles Stoltz, est disponible sur arXiv : https://arxiv.org/abs/1702.05985

    Lieu : Amphi Schwartz

    [En savoir plus]


  • Géométrie algébrique, champs et homotopie

    Mardi 2 mai 14:00-15:30 - B. Toën

    K-théorie à la Waldhausen et plus si affinité

    [En savoir plus]


  • Espaces de modules et théorie des invariants

    Mardi 2 mai 15:30-16:30 - Jean Gillibert - IMT

    Espaces de modules et théorie des invariants

    Lieu : salle Picard

    Notes de dernières minutes : Groupes réductifs, exposé 3

    [En savoir plus]


  • Géométrie algébrique, champs et homotopie

    Mardi 2 mai 16:00-17:00 - Marcello Bernardara

    Spectre de K-théorie des variétés

    [En savoir plus]


  • Groupe de travail - Probabilités libres

    Mardi 2 mai 17:00-18:00 - Mireille Capitaine - IMT

    Groupe de travail - Probabilités libres

    Lieu : 106-1R1

    [En savoir plus]