Institut de Mathématiques de Toulouse

Agenda



Séminaires


  • Algèbre, Dynamique et Topologie


    • Mardi 23 octobre 11:00-12:00 - Samuel Tapie

      Revêtements, moyennabilités et trou critique.

      Résumé : L’exposant critique $\delta(M,g)$ d’une variété riemannienne $(M,g)$ est un nombre qui mesure la complexité de son groupe fondamental. Si $p : M_1 -> M_0$ est un revêtement, l’exposant critique de $(M_1,g)$ est donc plus petit que celui de $(M_0, g)$. Quand a-t-on égalité ? Lorsque la variété $M_0$ est compacte et la courbure négative constante, Grigorchuk et Brooks ont montré dans les années 1980 qu’il y a égalité si et seulement si le groupe de revêtement est moyennable.
      Lorsque la variété $M_0$ n’est pas compacte, il est nécessaire d’ajouter une hypothèse de "trou critique à l’infini" pour espérer montrer un tel résultat. J’expliquerai ce qu’est ce "trou critique" puis je montrerai que sous cette hypothèse (optimale), on peut généraliser les résultats de Brooks à toutes les variétés $(M_0, g)$ de courbure négative.
      Travail en collaboration avec R. Coulon, R. Dougall et B. Schapira.

      Lieu : Salle Pellos (207, bât 1R2)

      [Séminaire]


    • Mardi 30 octobre 11:00-12:00 -

      Pas de Séminaire de Géométrie et Topologie

      Résumé : Vacances de la Toussaint

      [Séminaire]


    • Mardi 6 novembre 11:00-12:00 - Binbin Xu

      Séminaire de Géométrie et Topologie

      Lieu : Salle Pellos (207, bât 1R2)

      [Séminaire]


    • Mardi 13 novembre 11:00-12:00 - Caterina Campagnolo - Karlsruhe

      Trajectoires de Morse brisées sur les variétés asphériques

      Résumé : Les inégalités de Morse constituent une relation classique entre une fonction de Morse sur une variété fermée lisse et son homologie. Récemment Alpert a fait le lien entre une quantité plus subtile, le nombre de trajectoires de Morse brisées, et un autre invariant topologique : le volume simplicial, introduit par Gromov dans les années ’80.
      Renforçant les résultats d’Alpert, nous obtenons une relation entre le nombre de trajectoires de Morse brisées et le volume simplicial intégral, qui à son tour produit une estimation en termes de la taille des groupes d’homologie. L’énoncé s’applique ainsi à une classe d’exemples plus grande.
      Ce travail est une collaboration avec Roman Sauer.

      Lieu : Salle Pellos (207, bât 1R2)

      [Séminaire]


    • Mardi 20 novembre 11:00-12:00 - Vincent Pecastaing

      Séminaire de Géométrie et Topologie

      Lieu : Salle Pellos (207, bât 1R2)

      [Séminaire]


    • Mardi 27 novembre 11:00-12:00 - Françoise Michel

      Séminaire de Géométrie et Topologie

      [Séminaire]


    • Mardi 4 décembre 11:00-12:00 - Lê Dung Trang

      Sur la topologie des polynômes complexes

      Résumé : Dans le cas des polynômes complexes assez peu de résultats sur la topologie sont connus contrairement à la topologie locale des hypersurfaces complexes.
      Nous présenterons un panorama de l’étude de la topologie des polynômes complexes et nous donnerons quelques problèmes ouverts.

      Lieu : Salle Pellos (207, bât 1R2)

      [Séminaire]


    • Mardi 25 décembre 11:00-12:00 -

      Pas de Séminaire de Géométrie et Topologie

      Résumé : Noël

      [Séminaire]


    • Mardi 1er janvier 2019 11:00-12:00 -

      Pas de Séminaire de Géométrie et Topologie

      Résumé : Jour de l’an.

      [Séminaire]


    • Mardi 5 février 2019 11:00-12:00 - Jitendra Bajpai - Göttingen

      Séminaire de Géométrie et Topologie

      Résumé : TBA

      [Séminaire]

0 | 10

  • Les Cafés de l IMT


    • Jeudi 25 octobre 13:15-14:00 - Jean-Baptiste Hiriart-Urruty - Institut de Mathématiques de Toulouse

      Bien choisir le nom… pourquoi pas celui d’un-e mathématicien-ne ?

      Résumé : Le choix d’une appellation dans les lieux publics (rues, écoles primaires, stades…) ou dans les lieux plus plus connotés (amphithéâtres d’universités, nouveaux lycées, médiathèques, hôpitaux…) est régi par quelques textes de lois simples… et le bon sens. Pourtant, son application est différente, contrastée, suivant les endroits, suivant les époques, suivant l’implication des habitants aussi, et parmi eux nos collègues scientifiques. A cet égard, on ne peut pas dire que la place des mathématicien-nes soit très marquante ni visible. Nous ferons état de quelques expériences sur le sujet, et susciterons le débat dont le titre du présent Café de l’IMT est une amorce.

      [Séminaire]


  • Géométrie algébrique, champs et homotopie


    • Mardi 23 octobre 14:00-15:00 - Gabriele Vezzosi - Univ. Firenze

      Trace formula for categories and the Bloch’s conductor formula

      [Séminaire]


    • Mardi 23 octobre 15:30-17:00 - Tasos Moulinos - IMT

      Cohomologie elliptique I : oriented cohomology theories

      [Séminaire]


    • Mardi 6 novembre 14:00-15:00 - J.-B. Teyssier - IMJ

      TBA

      [Séminaire]


    • Mardi 13 novembre 14:00-15:00 - Martin Szyld - Univ. Buenos Aires

      TBA

      [Séminaire]


    • Mardi 20 novembre 14:00-15:00 - Hiro Lee Tanaka - Newton Institute in Cambridge

      Lagrangian cobordisms and Fukaya categories

      Résumé : Fukaya categories are symplectic invariants central to mirror symmetry. It’s an open problem whether we can enrich Fukaya categories over spectra (such an enrichment would open the door to fantasizing about mirror symmetry over the sphere spectrum). In this talk, I will talk about one conjectural enrichment through the theory of Lagrangian cobordisms, whose oo-category was defined in joint work with David Nadler.

      [Séminaire]


    • Lundi 3 décembre 10:00-11:00 - Bertrand Toen - IMT

      La formule du conducteur de Bloch I

      Lieu : Salle Cavailles (132)

      [Séminaire]


    • Lundi 3 décembre 11:30-12:30 - Gabriele Vezzosi - Univ. Firenze

      La formule du conducteur de Bloch II

      Lieu : Salle Cavailles (132)

      [Séminaire]


    • Lundi 3 décembre 14:30-15:30 - Bertrand Toen - IMT

      La formule du conducteur de Bloch III

      Lieu : Salle Cavailles (132)

      [Séminaire]


    • Lundi 3 décembre 16:00-17:00 - Gabriele Vezzosi - Univ. Firenze

      La formule du conducteur de Bloch IV

      Lieu : Salle Cavailles (132)

      [Séminaire]


    • Mardi 4 décembre 10:00-11:00 - Bertrand Toen - IMT

      La formule du conducteur de Bloch V

      Lieu : Salle Cavailles (132)

      [Séminaire]

0 | 10

  • Séminaire de l équipe MIP


    • Mardi 23 octobre 11:00-12:00 - Mythily Ramaswamy - TIFR CAM Bangalore

      Control of linear viscoelastic models

      Résumé : In this talk I discuss some linear models of
      viscoelastic fluids of Jeffreys and Maxwell type and their
      controllability aspects.

      Lieu : Amphi L. Schwartz

      [Séminaire]


    • Mardi 6 novembre 11:00-12:00 - Julien Royer - Institut de Mathématiques de Toulouse

      Séminaire MIP

      Lieu : Salle MIP

      [Séminaire]


    • Mardi 13 novembre 11:00-12:00 - Jessica Guerand - DPMMS, University of Cambridge

      Conditions de bord effectives pour des équations de Hamilton-Jacobi

      Résumé : Dans cet exposé, nous présenterons un résultat sur les conditions aux limites d’équations d’Hamilton-Jacobi du premier ordre ainsi qu’un résultat d’unicité de solutions dans ce même cadre. Ces conditions aux limites permettent de modéliser des problèmes de contrôle optimal, supraconductivité et trafic routier. La notion de solution adaptée à ces équations est la notion de solution de viscosité introduite par M.G Crandall et P.L Lions en 1981. Tout comme pour les équations hyperboliques, il s’agit d’exhiber des conditions aux limites, ici de type dynamique, pour lesquels on a un problème bien posé. Plus précisément, il est connu que le problème est bien posé dans le cas où on impose au bord une condition relaxée (sens faible), c’est à dire qu’il s’agit de vérifier au bord soit la condition aux limites, soit l’équation de l’intérieur du domaine. Si on souhaite que seule la condition aux limites soit vérifiée au bord (sens fort), nous verrons que le problème est bien posé pour certaines conditions et uniquement celles-ci. De plus, en considérant la relation d’équivalence « avoir les mêmes solutions », on peut regrouper en classe d’équivalence les conditions aux limites (qui sont toutes vérifiées au sens faible). Nous montrons que dans chaque classe il y a une unique condition vérifiée au sens fort. Nous expliciterons ces conditions particulières et expliquerons comment faire le lien entre une condition aux limites quelconque et l’unique condition vérifiée au sens fort de sa classe d’équivalence.

      Lieu : Amphi L. Schwartz

      [Séminaire]


    • Mardi 20 novembre 11:00-12:00 - Julia Charrier - I2M, Aix-Marseille Université

      TBA

      Lieu : INSA

      [Séminaire]


    • Mardi 27 novembre 11:00-12:00 - Nicolas Seguin - Université de Rennes 1

      Titre et résumé à venir

      Lieu : Amphi Schwartz

      [Séminaire]


    • Mardi 4 décembre 11:00-12:00 - Matthieu Léautaud - Université Paris-Diderot et école polytechnique

      Titre et résumé à venir

      Lieu : Amphi Schwartz

      [Séminaire]


    • Mardi 11 décembre 11:00-12:00 - Léo Girardin - Université Paris Sud

      Titre et résumé à venir

      Lieu : Amphithéatre Schwartz

      [Séminaire]


    • Mardi 15 janvier 2019 11:00-12:00 - Camille Pouchol - Center of Industrial and Applied Mathematics of KTH, Stockholm

      Séminaire MIP

      [Séminaire]


    • Mardi 5 février 2019 11:00-12:00 - Aberto Farina - LAMFA, Université de Picardie Jules Verne

      Monotonie et symétrie des solutions d’un système de Gross-Pitaevskii non-coopératif

      Lieu : Amphi L. Schwartz

      [Séminaire]


    • Mardi 12 février 2019 11:00-12:00 - Philippe Laurençot - Institut de Mathématiques de Toulouse

      Séminaire MIP

      Lieu : Amphi L. Schwartz

      [Séminaire]

0 | 10

  • Séminaire de Probabilités


    • Mardi 23 octobre 09:45-10:45 - Laurent Miclo - IMT

      Construction of set-valued dual processes via random mappings

      Résumé : The strong stationary times introduced by Aldous and Diaconis [1986]
      provide a probabilistic approach to quantitative convergence to equilibrium.
      They are often obtained as the absorption times of intertwining dual
      processes, following a method due to Diaconis and Fill [1990].
      We will see how explicit constructions can be deduced from certain
      random mappings, related to the coupling-from-the-past algorithm of
      Propp and Wilson [1996]
      and to the evolving sets of Morris and Peres [2005]. This approach is
      very flexible and can be adapted, via random flows, to diffusions to
      extend Pitman’s theorem [1975]
      on the intertwining relation between the Brownian motion and the
      Bessel-3 process.

      [Séminaire]


    • Mardi 6 novembre 09:45-10:45 - Justin Salez - LPSM

      Phénomène de cutoff pour la marche aléatoire sur des graphes dirigés aléatoires.

      Résumé : Le cutoff est une transition de phase remarquable dans la
      convergence de certaines chaînes de Markov vers leur loi stationnaire :
      la distance à l’équilibre passe brutalement de 1 à 0 lorsque le nombre
      d’itérations approche une valeur critique appelée temps de mélange.
      Découvert dans le contexte du mélange de cartes (Aldous-Diaconis, 1986),
      ce phénomène est désormais rigoureusement établi pour de nombreuses
      chaînes réversibles. Dans cet exposé, nous considèrerons le cadre
      non-réversible des marches aléatoires sur des graphes dirigés, pour
      lesquelles la loi stationnaire elle-même est loin d’être comprise. Il
      s’agit d’un travail en collaboration avec Charles Bordenave et Pietro
      Caputo.

      [Séminaire]


    • Mardi 20 novembre 09:45-10:45 - Thomas Leblé - Courant Institute

      Séminaire de Probabilités

      [Séminaire]


    • Mardi 27 novembre 09:45-10:45 - Guillaume Aubrun - ICJ

      Produits tensoriels d’espaces normés et jeux XOR

      Résumé : Si X et Y sont des espaces normés de dimension finie, soit rho(X,Y) la constante d’équivalence entre les normes projective et injective sur X \otimes Y. On démontre des bornes inférieures sur rho(X,Y) en fonction des dimensions de X et Y. Ceci peut s’interpréter comme un avantage universel des stratégies globales par rapport aux stratégies locales pour les jeux de type XOR dans toute "théorie probabiliste généralisée" (ce qui inclut par exemple la mécanique quantique). Pour plus de détails, voir arXiv:1809.10616. L’exposé se voudra aussi élémentaire que possible.

      [Séminaire]


    • Mardi 4 décembre 09:45-10:45 - Pierre Tarrago - LPSM

      Séminaire de Probabilités

      [Séminaire]


  • Séminaire de Statistique


    • Mardi 23 octobre 11:00-12:00 - Alix Rigal - Centre National de Recherches Météorologiques

      Evolution of daily Temperature due to global change

      Résumé : We consider the problem of estimating non-stationary temperature normals (the mean), at a daily timescale, which take into account deformations due to the global change of the annual cycle.
      In a second step, we consider not only the mean, but the whole distribution. Thus, we will present our methodological choices in a quantile regression framework to acquire the evolution of centiles throughout the 21st century.
      Although this technique provides a very convenient and powerful tool for studying changes in the distribution of a climate variable, this point of view raises issues that need to be addressed, such as quantile crossing.

      Lieu : Salle 106, Bat 1R1

      [Séminaire]


    • Mardi 6 novembre 11:00-12:00 - Peter D. Grünwald - CWI, Amsterdam

      A Tight Excess Risk Bound via a Unified PAC-Bayesian-Rademacher-Shtarkov-MDL Complexity

      Résumé : We present a novel notion of complexity that interpolates between and generalizes some classic existing complexity notions in learning theory : for estimators like empirical risk minimization (ERM) with arbitrary bounded losses, it is upper bounded in terms of data-independent Rademacher complexity ; for generalized Bayesian estimators, it is upper bounded by the data-dependent information complexity (also known as stochastic or PAC-Bayesian, KL(posterior ∥ prior) complexity. For (penalized) ERM, the new complexity reduces to (generalized) normalized maximum likelihood (NML) complexity, i.e. a minimax log-loss individual-sequence regret. Our first main result bounds excess risk in terms of the new complexity. Our second main result links the new complexity via Rademacher complexity to L2(P) entropy, thereby generalizing earlier results of Opper, Haussler, Lugosi, and Cesa-Bianchi who did the log-loss case with L∞. Together, these results recover optimal bounds for VC- and large (polynomial entropy) classes, replacing localized Rademacher complexity by a simpler analysis which almost completely separates the two aspects that determine the achievable rates : ’easiness’ (Bernstein) conditions and model complexity.

      [Séminaire]


    • Mardi 20 novembre 11:00-12:00 - Franziska Göbel - University of Potsdam

      On Graph Wavelets

      Résumé : In this talk I will present a multiscale approach to construct a data-adapted basis-like (Parseval frame) set of functions F which allows for a decomposition of every square-integrable function defined on the vertices of a finite undirected weighted graph. To this end, we follow the idea of Coulhon et al. (2012) for constructing localized frames on relatively general spaces.
      We have a look at the properties of F and at its application in the denoising setup which Is based on the property of being a Parseval frame. Given noisy values of an unknown function y_i=f(x_i)+epsilon_i at a finite number of points x_i we want to recover f at these points. Based on a neighborhood graph representation of the points x_i we derive an estimate of f using the frame decomposition and a thresholding method to the coefficients.
      If time allows we furthermore show that the considered random neighborhood graphs satisfy with high probability a doubling volume condition as well as a local Poincaré inequality under some assumptions on the underlying space and the sampling. These two properties are essentially for the spatial localization of the frame elements in the setting of Coulhon et al. (2012).
      This talk is based on joint work with Gilles Blanchard and Ulrike von Luxburg.

      [Séminaire]


    • Mardi 27 novembre 11:00-12:00 - Carin Ludeña - Universidad Central de Venezuela

      Modular decomposition and random graph models

      Résumé : Decompositions of finite structures have been studied in different branches of discrete mathematics for over 40 years. In 1967, T. Gallai gave a prime decomposition theorem for simple graphs which has given rise to a robust literature on the subject, namely related to characterization of certain graph properties and optimization algorithms over graphs. However, there has apparently not been much connection between graph decompositions and applications in probability and statistics. In this talk we will give a brief overview of the general theory, provide some interesting insight on what graph decomposition looks like for common random graph models and discuss a graph model based on this notion.

      [Séminaire]


    • Mardi 4 décembre 11:00-12:00 - Mathieu Ribatet - Université de Montpellier

      Autour de la structure des processus max-stables

      Résumé : Les processus max-stables jouent un rôle fondamental dans la modélisation spatiale des événements rares, e.g., inondations, vagues de chaleur… Dans cet exposé nous allons repartir de zéro en nous intéressant à leurs représentations spectrales ; représentation qui n’est rien de plus qu’une construction probabiliste simple de cette classe de processus. Par la suite, nous nous intéresserons à la structure particulière induite par cette représentation spectrale, ce qui nous permettra de parler de la difficulté de simuler (conditionnellement) ces processus, d’introduire des mesures (spatiales) de dépendance adaptées mais aussi d’inférence.

      [Séminaire]


  • Systèmes dynamiques


    • Vendredi 9 novembre 10:30-11:30 - Kai Jiang - Université de Nice

      On local normalization of integrable systems

      Résumé : In this talk, I will first recall the notion geometric linearization
      by N.T.Zung and his theorem for nondegenerate integrable systems.
      Then I will discuss the necessity of the nondegeneracy condition and
      give some refined descriptions in special cases.
      At last, I will introduce some results in my thesis about geometric
      linearization of integrable systems in the smooth category.

      Lieu : salle 207, bat 1R2

      [Séminaire]


    • Vendredi 23 novembre 10:30-11:30 - Ninh Van Thu - Vietnam National University, Hanoi

      A note on pseudoconvex hypersurfaces of infinite type in $\mathbb C^n$

      Résumé : The purpose of this talk is twofold. The first one is to prove that there exists a smooth pseudoconvex real hypersurface germ $(M,p)$ of D'Angelo infinite type in $C^{n+1 }$ such that it does not admit any (singular) holomorphic curve in $C^{n+1}$ tangent to $M$ at $p$ to infinite order. The second one is to show that there exists a smooth pseudoconvex real hypersurface germ $(\tilde M, p)$ of Bloom-Graham infinite type in $C^{n+1}$ that does not admit any (singular) holomorphic curve in $C^{n+1}$ tangent to $M$ at $p$ to infinite order. This is a joint work with Professor John Erik Fornaess.

      Lieu : salle 207, bat 1R2

      [Séminaire]


    • Vendredi 30 novembre 10:30-11:30 - Johan Taflin - Université de Dijon

      Mélangeurs en dynamique holomorphe

      Résumé : Nous allons expliquer comment un mécanisme simple provenant de la dynamique réelle, appelé mélangeurs, permet d’obtenir des endomorphismes du plan projectif complexe $\mathbb P^2$ ayant certaines propriétés de manière robuste. Parmi ces propriétés, il y a le fait de bifurquer, d’avoir un point selle avec une variété instable dense dans $\mathbb P^2,$ d’avoir un ensemble post-critique dense etc.

      Lieu : salle 207, bat 1R2

      [Séminaire]


    • Vendredi 18 janvier 2019 10:30-11:30 - Maria Angeles Zurro - Universitad Autonoma Madrid

      A préciser

      Lieu : salle 207, bat 1R2

      [Séminaire]


  • Mathématiques pour la biologie


    • Jeudi 8 novembre 13:30-14:30 - Raphaël Forien - INRA Avignon

      TBA

      Lieu : salle MIP, 1er étage bat 1R3

      [Séminaire]


    • Jeudi 22 novembre 13:30-14:30 - Cécile Chouquet (IMT)

      TBA

      Lieu : salle MIP, 1er étage bat 1R3

      [Séminaire]


    • Jeudi 6 décembre 13:30-14:30 - Luis-Miguel Chevin - Centre d'Ecologie Fonctionnelle et Evolutive (Montpellier)

      TBA

      Lieu : salle MIP, 1er étage bat 1R3

      [Séminaire]


    • Jeudi 20 décembre 13:30-14:30 - TBA

      TBA

      Lieu : salle MIP, 1er étage bat 1R3

      [Séminaire]


  • Géométrie Complexe


    • Jeudi 25 octobre 10:30-11:30 - Xavier Roulleau - Université Aix-Marseille

      Classification des surfaces de Kummer généralisées

      Résumé : Une surface de Kummer généralisée X=Km(T,G) est la résolution minimale des singularités du quotient T/G d’un tore T par un groupe G (nécessairement fini) d’automorphismes symplectiques.
      Dans cet exposé, nous dresserons un état de l’art des surfaces de Kummer généralisées connues et nous terminerons la classification de ces surfaces.
      On utilisera le théorème de Torelli pour les surfaces K3 afin de caractériser les surfaces de Kummer généralisées parmi les surfaces K3.

      [Séminaire]


    • Jeudi 8 novembre 10:30-11:30 - Caroline Vernier - Université Grenoble Alpes

      TBA

      [Séminaire]


    • Jeudi 15 novembre 10:30-17:29 - Ciro Ciliberto - Universita di Roma "Tor Vergata"

      TBA

      [Séminaire]


    • Jeudi 22 novembre 10:30-11:30 - Jakob Hultgren - Chalmers University

      TBA

      [Séminaire]


    • Jeudi 21 février 2019 10:30-11:30 - Andrea Fanelli - Université de Versailles St Quentin

      TBA

      [Séminaire]


    • Jeudi 21 mars 2019 10:30-11:30 - Arvid Perego - Université de Gênes

      TBA

      [Séminaire]


    • Jeudi 28 mars 2019 10:30-11:30 - Junyan Cao - IMJ-PRG (Paris Sorbonne)

      TBA

      [Séminaire]


    • Jeudi 4 avril 2019 10:30-11:30 - Benoît Claudon - Université de Rennes 1

      TBA

      [Séminaire]



Groupes de Travail


  • Probabilités et statistique


    • Lundi 22 octobre 12:30-13:30 - Lorick Huang - INSA

      Stochastic algorithms working group

      Résumé : We will continue with Lorick’s introduction :
      In the very first talk of this workshop, I will introduce the concept of stochastic algorithms and present the main convergence results. Specifically, I will present the Robbins-Siegmund theorem, and its applications to Robbins Monro algorithms, the Central limit theorem and finally, the comparison between the behavior of the algorithms and the solution of the ODE. A few classical example will also be presented.
      This group will be working on a participative basis, the first sessions will be the opportunity to organise future sessions. Reading suggestions for tentative presentations can be found at the following address :
      https://lite.framacalc.org/gdtalgostotoulouse2018

      Lieu : 1R3, frist floor, room MIP, IMT UPS.

      [Séminaire]



    • Mardi 23 octobre 15:30-17:00 - Tasos Moulinos - IMT

      Cohomologie elliptique I : oriented cohomology theories

      [Séminaire]



Evénement Important