Institut de Mathématiques de Toulouse

Accueil > Postes Ouverts

Travailler à l’IMT

publié le , mis à jour le

Postes 2017 ouverts à l’IMT

PRAG Mathématiques, liaison enseignement secondaire/enseignement supérieur
Profil du poste

INSA Toulouse


Appels d’offres pour les bourses CIMI 2018-2019

Les appels d’offres 2018 pour les bourses Master (M1 & M2), les bourses doctorales et post-doctorales sont désormais en ligne sur le site web CIMI. CIMI ne propose pas cette année de poste de chercheur visiteur.

Dans le cadre de son programme scientifique CIMI propose pour l’année académique 2018-2019 :

  • 8 bourses Master (2 M1 et 6 M2),
  • 2 bourses doctorales,
  • 2 bourses post-doctorales.

Dates de clôture :

  • bourses Master et post-doctorales : 04 février 2018
  • bourses doctorales : 25 février 2018

Pour candidater en ligne


Bourses de Master CIMI

Le LabEx CIMI (Centre International de Mathématiques et d’Informatique) de Toulouse offre des bourses de Master en mathématiques et en informatique dans le cadre de ses activités scientifiques.

Le montant du financement permettra de couvrir notamment une partie importante des frais de logement :

  • Bourse de 600 € par mois sur 10 mois au niveau M1
  • Bourse de 1 000€ par mois sur 10 mois au niveau M2

LabEx CIMI - Bourses post-doctorales

Deux postes de post-doctorants sont proposés dans le cadre du LabEx CIMI (Centre International de Mathématiques et d’Informatique) à Toulouse.

Ces postes sont d’une durée d’un an (renouvelable une fois).

Les thématiques de recherche s’inscriront dans celles de l’Institut de Mathématiques de Toulouse (IMT) et de l’Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT).


Appel à candidatures du LabEx CIMI - Poste de Chercheur Visiteur

Un poste de chercheur visiteur est proposé dans le cadre du LabEx CIMI (Centre International de Mathématiques et d’Informatique) à Toulouse. Ce poste d’une durée de deux ans (renouvelable une année supplémentaire) est à pourvoir à partir de septembre 2014. Les thématiques de recherche s’inscriront dans celles de l’Institut de Mathématiques de Toulouse (IMT) et de l’Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT).