Institut de Mathématiques de Toulouse

Accueil > Événements Scientifiques > Conférences

2ème édition Journées Ondes du Sud-Ouest

publié le , mis à jour le

Les phénomènes de propagation d’ondes sont au cœur de nombreuses applications issues de domaines souvent très différents comme par exemple la défense, l’aéronautique, l’exploration du sous-sol, l’imagerie médicale. La diversité des applications potentielles justifie l’existence d’un grand nombre de problèmes très difficiles à résoudre tant du point de vue théorique que numérique. Le niveau de difficulté est tel qu’il est souvent nécessaire que physiciens et mathématiciens appliqués s’associent. Et plus récemment, on a pu aussi voir se créer des collaborations très fructueuses avec des experts en calcul scientifique. Les simulations numériques de problèmes d’ondes issus du monde réel requièrent d’avancer sur plusieurs fronts : utilisation des architectures de calcul de pointe, ce qui suppose une mise en œuvre des algorithmes de calcul dans une perspective de calcul parallèle, mais aussi procédés efficaces de réduction de la complexité de modèles, comme les techniques d’homogénéisation, les techniques efficaces d’accélération de calculs comme la méthode multipôle ou les méthodes d’approximation de rang faible, les schémas efficaces compacts pour les problèmes instationnaires, etc… La mise en œuvre de ce type de programme nécessite une collaboration étroite de tous les intervenants : mathématiciens, numériciens, physiciens, ingénieurs et spécialistes du calcul intensif et des couplages de codes.
La propagation des ondes est un bel exemple de recherche pluridisciplinaire et le Sud-Ouest de la France a la chance de compter un grand nombre de laboratoires publics ou privés dans lesquels les travaux de recherches sur les ondes sont très actifs et reconnus. Les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées abritent un tissu industriel très important qui affiche de nombreux besoins en outils de simulation numérique pour les problèmes d’ondes. Si on pense aux grands groupes, plus particulièrement concernés par les applications impliquant des ondes, on peut citer EADS/IW (http://www.eads.com/eads/france/fr/le-groupe/innovation/innovation-works.html), le CEA-Cesta (http://www.cea.fr/le-cea/les-centres-cea/cesta), TOTAL (http://total.com/fr), SAFRAN (http://www.safran-group.com/). Le CNES (http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/6919-cnes-tout-sur-l-espace.php) est aussi un centre de recherche reconnu où les activités liées aux ondes sont très importantes. Par exemple, EADS, le CEA et le CNES s’intéressent à des problèmes de réflectivité radar et de calculs d’antenne. SAFRAN et EADS se préoccupent des phénomènes acoustiques engendrés par les moteurs d’avion. Les problématiques de TOTAL tournent autour de l’inversion des données sismiques afin de dresser des cartes géologiques très utiles à l’exploration du sous-sol.
Aujourd’hui, on commence à voir se nouer des collaborations entre industriels et laboratoires de recherche publics. Les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées comptent un grand nombre de laboratoires de recherche localisés essentiellement à Toulouse, Pau et Bordeaux, dans lesquels les activités de recherche en propagation des ondes sont très bien développées. C’est le cas de l’IMT (Institut de Mathématiques de Toulouse, http://www.math.univ-toulouse.fr/), du laboratoire LAPLACE (http://www.laplace.univ-tlse.fr/), de l’ONERA (http://www.onera.fr/fr/nos-centres/midi-pyrenees-toulouse), du Cerfacs (http://www.cerfacs.fr/9-25708-Accueil.php) et du Centre de Recherche Inria Bordeaux Sud-Ouest (http://www.inria.fr/centre/bordeaux).

L’objectif premier de ces journées est de dresser un bilan, au niveau national mais aussi au niveau du grand sud-ouest, des activités universitaires et industrielles dans le domaine de la modélisation mathématique et de la résolution numérique des problèmes relatifs aux phénomènes de propagation d’ondes. Dans le but d’aborder le sujet dans toute sa dimension, les questions relatives au calcul intensif ne seront pas oubliées. Il suffit de lire la (http://www.ladepeche.fr/article/2010/02/05/1009896-cs-ouverture-d-un-centre-de-simulation-a-apu.html, http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2012/10/03/total-un-bijou-de-calculateur,1099902.php) pour réaliser que les industriels concernés ont des problèmes posés par les calculs haute-performance qu’ils ont à effectuer. Et les organismes publics sont tout aussi sensibilisés à la nécessité de disposer des moyens de calcul suffisants pour résoudre les grands systèmes générés par les phénomènes de propagation d’ondes. L’ambition de cette manifestation est également de sensibiliser le réseau local des PME, particulièrement dynamique dans ces deux régions, aux problématiques de simulation numérique sur les ondes et aux capacités d’innovation des laboratoires publics du Sud-Ouest dans ce domaine.
Ces journées ont aussi pour ambition d’être un lieu de rencontre entre universitaires et industriels, propice aux discussions qui pourraient déboucher sur des projets de recherche collaborative.

Comité d’organisation :
Le comité d’organisation des J.O. du Sud-Ouest est composé de trois chercheurs qui se connaissent depuis quelques années et qui ont déjà eu l’occasion de collaborer.

  • Hélène BARUCQ, Inria Bordeaux Sud-Ouest
  • Abderrahmane BENDALI, IMT-INSA
  • François ROGIER, ONERA Toulouse

Comité scientifique :
Le comité scientifique des J.O. du sud-ouest est composé de chercheurs travaillant aussi bien dans le secteur académique et que dans l’industrie. Ils sont tous résidants dans les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées.

  • Président, M. Masmoudi (IMT - UPS) : mohamed.masmoudi@math.univ-toulouse.fr
  • Vice-Président, I. Terrasse (EADS) : isabelle.terrasse@eads.net
  • V. Péron, (Inria Bordeaux Sud-Ouest) : victor.peron@inria.fr
  • X. Ferrières (Onera - Toulouse) : Xavier.Ferrieres@onera.fr
  • H. Calandra (Total - Pau) : henri.calandra@total.com
  • R. Perrussel (LAPLACE - INP) : perrussel@laplace.univ-tlse.fr
  • L. Halpern (P 13) : halpern@math.univ-paris13.fr
  • O. Vacuus (CEA) : Olivier.Vacus@cea.fr.
  • A. Bachelot (Bordeaux) : alain.bachelot@u-bordeaux.fr

Organisation :
L’organisation de ces journées est prévue sur 2 journées et demi. Cela correspond à environ 25 présentations de 30 minutes chacune, ce qui fait donc 25 orateurs.

Orateurs invités par le CS ayant confirmé leur participation :

  • S. Tordeux (U. Pau & INRIA-SO)
  • A.-S. Bonnet-Bendhia (CNRS-ENSTA Laboratoire POEMS)
  • F. Alouges (Ecole Polytechnique – Palaiseau)
  • M. Grote (U. Bâles Suisse)
  • F. Rappetti (U. Nice)
  • E. Darrigrand (U. Rennes)
  • F. Le Louer (U. T. Compiègne)
  • L. Giraud (INRIA-SO & CERFACS)
  • C. Guezaine (U. Liège – Belgique)
  • F.-X. Roux (ONERA-Paris)
  • S. Pernet ou V. Mouysset (ONERA-Toulouse)
  • P. Bruel (U. Pau)
  • R. Baina (U. Pau & Projet OPERA)
  • N. Raveu (LAPLACE ENSEEIHT)
  • L. Jeanson ou L. Renard (Interactive Network Technologies Pau)